Collège Surcouf : une expression unitaire au Comité technique académique

lundi 13 juin 2016
popularité : 5%

A l’ouverture du CTA de ce lundi, reporté après le boycott des représentants des personnels en réaction à l’intervention policière de la semaine dernière au collège Surcouf, la FSU a lu une déclaration unitaire de l’ensemble des organisations syndicales. Cette démarche initiée par la FSU a marqué fortement les débats qui ont suivi.
Le recteur a tenu à répondre longuement à cette déclaration en s’associant tout d’abord à la condamnation des violences policières. Il a ensuite insisté sur le fait que son approche de la situation était exclusivement mue par une analyse pédagogique. Il a assuré que les échanges ont repris, que la fermeture n’était pas actée, et que le projet restait à l’étude. Le recteur a conclu qu’en cas de fermeture il veillerait à la mixité sociale sur St Malo pour que cette fermeture profite finalement à tous les élèves.

Ci-dessous le texte de la déclaration unitaire lue au CTA

Déclaration unitaire FSU -FO -SGEN CFDT -CGT -UNSA -SUD -SNALC

Monsieur le Recteur, Mesdames, Messieurs,

Le 2 juin au matin, les forces de police sont intervenues pour permettre l’accès au collège Surcouf à St Malo, bloqué par des parents d’élèves. Il ne s’agissait pas de manifestants anonymes mais bien de parents du quartier de La Découverte venus clamer leur attachement à ce collège public en éducation prioritaire.

Leur action se voulait pacifique, comme Madame la Ministre l’a reconnu. Ces parents d’élèves demandaient aux élus du conseil départemental d’Ille-et-Vilaine de venir à leur rencontre pour qu’ils s’expliquent sur le choix de fermer leur collège alors que tous s’accordent à souligner le climat serein qui y règne et l’engagement de l’ensemble des personnels pour la réussite de leurs enfants.

La violence et la brutalité de l’intervention policière sont inqualifiables. Ceux qui ont ordonné une telle action puis ceux qui l’ont dirigée ont agi avec un manque évident de retenue et de discernement au regard du respect dû aux familles. L’opinion publique en a été profondément émue, les mobilisations citoyennes et tous les témoignages de soutien l’ont confirmé depuis.

Les élus du personnel, dans leur unité la plus large, expriment aujourd’hui, Monsieur Le Recteur, leur indignation quant au fait que notre académie ait pu connaître pareil événement. Ils demandent que le dialogue reste une pratique et une priorité de l’action académique.

Les élus du personnel rappellent aussi leur exigence d’un réseau public vigoureux et robuste pour apporter à toutes les familles un droit à l’École gratuite et laïque. Outre l’annonce de fermeture du collège de Commana, 3 décisions de fermeture de collèges ont été annoncées cette année dans des collèges de l’éducation prioritaire ou scolarisant des enfants issus en grande partie de milieux populaires (Montaigne Vannes, Kérichen Brest, Surcouf Saint-Malo). Dans ces quartiers où les services publics sont souvent les seules richesses des familles, ces fermetures de collège sont autant d’atteintes à leur droit élémentaire à l’Éducation.


Documents joints

PDF - 212.2 ko

Contact

FSU Bretagne
14, rue Papu
35000 RENNES


Téléphone : 06 78 39 72 68
Contact :
fsu.bretagne@fsu.fr

Agenda

<<

2017

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

8 novembre 2016 - renouvellement du CFR le 8 novembre 2016

La FSU Bretagne procède actuellement aux opérations de renouvellement de sa composition. Le (...)

1er juillet 2015 - SECRETARIAT DU CFR FSU BRETAGNE

Le secrétariat du conseil fédéral régional de la FSU Bretagne est composé comme suit :
Jean-Marc (...)