Samedi 23 Septembre 2017 : Marche pour la Paix

A RENNES et partout en France : Samedi 23 Septembre 2017
mercredi 20 septembre 2017
popularité : 10%

Pour la paix - Stop la guerre - Stop les violences
Exprimons notre volonté de vivre en Paix dans un monde de solidarité, de justice, de fraternité

Lorsque la guerre se développe, que les dépenses militaires augmentent et que la p a i x e s t m e n a cée, il est nécessaire d’agir p o u r o b t e n i r d e s politiques sociales, économiques, culturelles et de paix s’inspirant de la Charte des Nations Unies et de la culture de la Paix définie par l’Unesco afin de contribuer à la construction d’un monde de justice, de solidarité, de fraternité, de Paix !

C’est pourquoi, comme chaque année à la même date, avec le Mouvement de la Paix, 120 organisations, associations, syndicats, partis, appellent à Marcher pour la Paix partout dans le pays.

Vous trouverez ci-dessous le tract de l’appel aux Marches pour la Paix ainsi qu’un texte complémentaire mettant en avant la question du traité d’interdiction des armes nucléaires (voté à l’ONU après la rédaction de l’appel fondateur des Marches pour la Paix) - ce texte ne remplace nullement le texte fondateur des marches mais il le complète et a paru important, compte-tenu du contexte actuel de tension internationale particulièrement aïgu.


Le 23 septembre 2017 : Marchons ensemble pour la paix !

Si chaque année, depuis 1981, sous l’égide de l’ONU, est célébrée la journée internationale pour la Paix -la date officielle étant le 21 septembre les initiatives organisées cette année, le 23 septembre, prennent une dimension particulière.
En effet, cet été, le vendredi 7 juillet 2017, les Nations Unies ont adopté un traité d’interdiction des armes nucléaires, (vote de 122 Etats). C’est un acte historique largement passé sous silence certainement pour ne pas compromettre les desseins « des exploitants » de la guerre.

Aucun des pays détenteur de "cette puissance de destruction massive" n’a voté pour ce traité. Ceci vaut bien évidemment pour la France. La France signataire, en 1992, du traité de non prolifération conclu par l’ONU en 1968 reste donc dans la logique de sanctuarisation des pays « possédants/producteurs »).

La France consacre actuellement annuellement 3,5 milliards d’euros à l’armement nucléaire et souhaite aller vers un doublement. Les engagements du précédent Chef de l’État, chef des Armées, portent sur la volonté de consacrer 50 Md€ supplémentaires sur 20 ans soit 2,5 Md€ par an !
Une nouvelle loi de programmation militaire, aujourd’hui en préparation, risque de confirmer ce choix pour le moins contestable.

Dans la période, et il n’est pas inutile de s’y arrêter, la situation géopolitique internationale -avec la partition malheureusement jouée par la Corée du Nord- agite les principales puissances et leurs relais médiatiques.

Chacun y va de sa partition, dont le Président des USA qui promet « le feu et la colère » jusqu’à évoquer la riposte militaire nucléaire au besoin. Personne ne peut se réjouir de cette situation et il est pour le moins inadmissible que certains discours sur les budgets militaires et la course aux armements reprennent dans la période.
Peut-on faire oublier qu’en 2014 les dépenses militaires mondiales s’élevaient à 1800 milliards de dollars ?

Consacrer 5% de ces dépenses pendant 10 ans permettrait, selon l’ONU, de résoudre les principaux problèmes des besoins fondamentaux de la planète (accès à l’eau, lutte contre la faim, ….)

Nos organisations œuvrent conjointement depuis longtemps pour la construction d’une paix durable entre les peuples et c’est ainsi que tout naturellement elles se retrouvent dans des initiatives pour la promotion de cette exigence de Paix dans le monde.

Les défis actuels que sont la pauvreté, la faim, la diminution des ressources naturelles, la raréfaction de l’eau, les inégalités sociales, la dégradation de l’environnement, les maladies, la corruption, le racisme et la xénophobie, entre autres, font peser une menace sur la paix et forment un terreau fertile pour les conflits.

Ce n’est pas par la guerre que nous arrêterons la guerre et mettrons fin au terrorisme. Chaque jour dans le monde, de nombreux enfants, femmes et hommes sont victimes d’actes de barbarie.

Il y une urgence absolue de repenser les relations dans le monde et c’est aussi pour ces raisons que le seul bloc militaire qu’est l’OTAN, aux mains des USA, n’a aucune raison de perdurer.

L’OTAN est une organisation d’incitation à des réponses militaires.
La réponse militaire en mode conflits est une incitation à une dépense financière encouragée par les industriels qui souhaitent "la planétarisation" du commerce des armes.

Nos organisations, à l’inverse, se mobilisent pour "la planétarisation" de la paix, la défense de la biodiversité, des exigences de promotion de l’environnement et du progrès social travers la réalisation des Objectifs du Développement Durable (ODD° et de la Culture de la Paix.


Les différents RDV prévus samedi 23 septembre

- Rennes : Marche "stop laguerre,stop les violences , stop la misère"- départ 16H metro Charles De Gaulle (marche précédée d’un débat à la maison des associations )

- Quimper : Rendez-vous à 11 Heures, au Pont Médard sur le Steir, pour se rendre au Jardin de la paix, rue des Douves.

- Brest : Départ de la marche Square Kennedy à 11H30 . Marche symbolique pour la Paix aller/retour Square Kennedy vers Cours Dajo (distribution de tracts toute la journée dans la foire Saint Michel)

- Lannion : Marche pour la paix -départ à 11h place de la Mairie jusqu’à la sous préfecture de Lannion.


Documents joints

PDF - 477.1 ko

Contact

FSU Bretagne
14, rue Papu
35000 RENNES


Téléphone : 06 78 39 72 68
Contact :
fsu.bretagne@fsu.fr

Agenda

<<

2017

 

<<

Octobre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
2526272829301
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
303112345
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Brèves

8 novembre 2016 - renouvellement du CFR le 8 novembre 2016

La FSU Bretagne procède actuellement aux opérations de renouvellement de sa composition. Le (...)

1er juillet 2015 - SECRETARIAT DU CFR FSU BRETAGNE

Le secrétariat du conseil fédéral régional de la FSU Bretagne est composé comme suit :
Jean-Marc (...)