La décision du Premier ministre d’utiliser l’article 49-3 permet de faire passer sans vote à l’Assemblée Nationale le projet de loi portant sur le système de retraites par points qui est contesté de toutes parts depuis des mois.

C’est une nouvelle preuve, si celle-ci était nécessaire, que le gouvernement refuse le débat et veut faire passer en force ce projet de régression sociale minoritaire dans l’opinion publique. Mais cela démontre surtout l’impuissance du gouvernement à convaincre face à la contestation.

Pour le mouvement social, l’utilisation du 49.3 ne marque pas la fin de l’action ! Nos organisations réaffirment leur opposition à ce projet et la nécessité de créer de nouveaux droits pour les salarié.es, privé.es d’emploi, étudiant.es, lycéen.nes, retraité.es.

Depuis ce week-end les réactions sont nombreuses dans le pays. Mobilisons plus largement encore et organisons-nous pour faire monter en puissance ce front du refus ! La date du 31 mars doit être une perspective pour nous tou.tes et la preuve de notre volonté de poursuivre dans le temps long.

Vous trouverez ci-dessous le communiqué national des organisations et quelques informations sur les rassemblements en Bretagne. Pour avoir toutes les précisions, contactez vos sections FSU départementales !


  • Finistère : les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires appellent à manifester devant la préfecture et les sous-préfectures du Finistère le mardi 3 mars à partir de 12 heures au moment de ce passage en force au parlement, afin de signifier massivement avec force le rejet de ce texte.

Brest : sous préfecture à 12h

Quimper: Préfecture à 12h

Morlaix: sous préfecture 18h

Elles appellent à manifester le jeudi 5 mars à 18 heures dans les villes du département.

Brest: sous préfecture à 18h

Quimper: préfecture à 18h

Morlaix: sous préfecture 18h

Carhaix: 18h

Quimperlé: 18h

  • Ille-et-Vilaine : le 2 mars manifestation intersyndicale à Rennes, 18h00 Place la République et le 6 mars, grève intersyndicale droits des femmes et retraites à Rennes : Rassemblement 15h30 Place de la Mairie suivi d’une manifestation à 17h00

 

  • Morbihan : depuis ce dimanche, le Préfet a interdit tous les rassemblements collectifs de toute nature que ce soit. Les organisations syndicales du Morbihan prennent acte de cette interdiction. Par conséquent, elles se voient contraintes d’annuler les rassemblements de cette semaine mais la contestation ne faiblit pas, elles interpellent d’ores et déjà le préfet.

Communiqué intersyndical 2.03.20 - Une seule réponse s'impose la mobilisation