La FSU Bretagne organise comme chaque année à l’automne un grand stage fédéral sous la forme d’un colloque ouvert à tou.tes.Ce stage se déroulera sur deux jours, les 17 et 18 octobre 2019, au nord-ouest de Rennes, sur le site du Village vacances de Ker Al Lann à Guitté et aura pour titre De l’assiette à la planète, la révolution qui vient.

Du grand vide de « l’écologie de gouvernement » défendue un temps par Nicolas Hulot aux annonces pour la biodiversité, en passant par l’arnaque de la loi issue des « Etats généraux de l’alimentation de 2018 », la communication d’Emmanuel Macron – « champion de la Terre » – ne peut dissimuler l’impasse de sa politique en matière de transition climatique et agricole comme son absence de considération pour la justice sociale et environnementale.

Heureusement, face aux tenants du « business as usual » qui tirent un trait sur l’avenir, se multiplient les expérimentations de nouveaux modèles en matière de production agricole et de consommation, mais aussi les mobilisations citoyennes avec désormais l’entrée en force de la jeunesse.

Il s’agira pour nous de partir de ces perspectives porteuses d’espoir pour approfondir la réflexion collective de la FSU sur les alternatives économiques, sociales et écologiques – ce dont débattra sans doute largement notre prochain congrès national.

De nombreux.ses intervenant.es ont déjà répondu positivement : Paul Ariès, politologue, directeur de la rédaction du mensuel les Z’Indigné(e)s, Hélène Brethes, coordinatrice de l’association Les Cols Verts Rennes, Henri Daucé, paysan à Romillé et représentant de la Confédération paysanne au CESER de Bretagne, Marc Dufumier, agro-économiste ancien professeur en agriculture comparée à l’Institut national agronomique Paris-Grignon (INA-PG) spécialiste des systèmes agraires et de leur évolution, Serge Le Quéau, militant de Sud-PTT qui a organisé le collectif de soutien aux salariés de Triskalia intoxiqués, Stenka Quillet, journaliste, réalisatrice du documentaire La guerre des graines, et auteure de Les guerres du bio, de l’utopie des origines au bio pour tous, et Julien Rivoire, animateur pour la FSU de la Coalition Climat 21,…

En plus des tables-rondes, des ateliers pratiques sont prévus (initiation à la permaculture, dégustation-débat autour de produits de terroir,…). Programme complet à télécharger ici

 

affiche-stage-octobre-2019-v3h