Mobilisation dans la Fonction publique : dans une unité totale

Mobilisation dans la Fonction publique : dans une unité totale

2018-04-16T12:29:00+00:0011 avril 2018|Catégories : À LA UNE|Mots-clés : |

Lundi 9 avril, les organisations syndicales ont assisté à une bien curieuse réunion de lancement du chantier sur le « dialogue social » dans le cadre de la « refonte du contrat social avec les agents publics », puisque cette réunion n’a apporté absolument aucune réponse aux nombreux points sur lesquels les syndicats de fonctionnaires ont interpellé le gouvernement.

En claquant la porte, le 4 avril, de la réunion préparatoire à la concertation sur la réforme de la fonction publique, les syndicats CGT, FO, CFDT, CFE-CGC, CFTC, Unsa, Solidaires et FA-FP espéraient encore que la  colère des agent.e.s serait prise en compte.

Mais le gouvernement a lancé les travaux, ce lundi 9 avril, sans faire mine d’esquisser une quelconque ouverture. Il persiste à vouloir positionner les discussions essentiellement sur la nécessité de réduire le nombre d’instances et de réduire leurs prérogatives, alors que toutes les organisations syndicales ont dit, le 4 avril dernier, leur désaccord sur l’orientation, la méthode et le calendrier soumis dans le projet de document d’orientation.

Le calendrier proposé en fin de séance illustre bien le malentendu qui existe dans la Fonction publique en matière de dialogue social. Il est à l’inverse des discussions qui ont eu lieu durant toute la matinée, en proposant l’examen des instances avant toute réflexion sur le dialogue social et son fonctionnement, et en ne tenant aucun compte des réflexions et propositions faites par les organisations syndicales…

Pour la FSU les enjeux sont pourtant essentiels, il s’agit de retrouver un vrai dialogue social, respectueux du rôle des organisations syndicales et des représentant.e.s des personnels.

Dès ce mardi 10 avril, les 9 fédérations de fonctionnaires se sont réunies pour un échange sur la situation et sur les perspectives de mobilisation.

Il a été décidé par les 7 fédérations (CFE CGC – CFTC – CGT – FAFP – FO – FSU – SOLIDAIRES), une nouvelle journée de grève et de mobilisations le 22 mai prochain. La Fédération CFDT-Fonctions publiques, puis l’UNSA ont finalement décidé de rejoindre cet appel. 

Vous lirez ci-dessous le communiqué des 9 fédérations. Dès maintenant elles actent la nécessité de prévoir autre un « temps fort de mobilisation » lors du rendez-vous salarial prévu à la mi-juin. Les fédérations se retrouveront le 3 mai prochain pour faire le point.

1718_1004_cp_commun_appel_22_05_18

Mobilisations du 19 avril  Face à la dégradation de la situation sociale et aux contre-réformes et mesures prises par le gouvernement, la FSU apporte son soutien et exprime sa solidarité avec les jeunes, actifs/ves, étudiant.e.s, les salarié.e.s en lutte actuellement, à la SNCF, à Air France, dans les Universités, dans la Fonction publique, mais aussi dans des entreprises privées de nombreux secteurs, qui seront dans l’action le 19 avril prochain pour faire entendre leur désaccord avec ces orientations et la nécessité de mettre en œuvre d’autres choix.

La FSU a déposé un préavis de grève pour le 19 avril. Avec l’intersyndicale de la Fonction publique, elle appelle d’ores et déjà à la réussite de la prochaine journée de grève et manifestations du 22 mai.