Le 5 février Edouard Philippe est venu en Bretagne signer un document d’engagement mutuel entre l’Etat et la région… sans que le CESER ait eu la possibilité d’émettre un avis préalable. Le document reprend en grande partie des engagements existants, entre autres le « Pacte d’accessibilité » concernant les transports, en particulier le ferroviaire.

Le document fait également la proposition de quelques transferts de compétences et « d’expérimentations » en vue d’une « nouvelle action publique en Bretagne » dans l’esprit du « pacte girondin » défendu par Emmanuel Macron à Quimper en juin dernier.

Pas vraiment de quoi être enthousiaste dans le contexte des nouvelles réorganisations programmées dans les services déconcentrés de l’Etat en Région – avec un nombre considérable de suppressions de postes à la clef – et surtout du projet de réforme de la Fonction publique qui fragilisera les statuts et les missions des agents de la Fonction publique !

Vous trouverez ci-dessous le texte de l’intervention de la FSU :

Intervention FSU - Pacte