"Place aux jeunes?" - Éducation, emploi, espace public... Quelle place pour la jeunesse aujourd’hui ?

Colloque FSU

« Place aux jeunes? » Quelle place pour la jeunesse aujourd’hui ? Un colloque réussi !

2018-11-07T15:02:33+00:0020 octobre 2018|Catégories : À LA UNE, DOSSIERS|Mots-clés : |

Durant une journée une centaine de participant.es se sont penché.es sur la situation de la jeunesse du pays. Acteurs et organisation des politiques de jeunesse, mais aussi évolutions de ces politiques sous la pression des orientations des politiques libérales en Europe ont constitué le premier temps de cette journée.

L’après-midi deux tables-rondes ont abordé la manière dont les jeunes de tous les âges et de toutes les conditions, lycéen.ne.s, étudiant.e.s, jeunes entré.e.s dans la vie active, conçoivent leur place dans la société, la façon dont ils y agissent et  les formes diverses que prennent leurs engagements dans les champs multiples où ils se déploient.

Les riches échanges de cette journée donneront lieu prochainement à un travail de restitution. Des documents et une bibliographie seront également mis en ligne.

Première table-ronde avec Isabelle Danic (maître de conférences en sociologie à l’université Rennes-2), Chafik Hbila (sociologue, chercheur associé au Centre de recherche et d’analyse des politiques européennes à l’Université de Rennes-1 et adjoint à la Politique de la ville à la mairie de Lorient) et Jean-Claude Richez (historien spécialiste de l’éducation populaire et des politiques de la jeunesse , chercheur associé à l’INJEP)

Deuxième table-ronde avec Bertrand Coly (éducateur spécialisé, membre du CESE, secrétaire général du Mouvement Rural de Jeunesse Chrétienne-MJCR de 2010 à 2014), Filipe Novais (représentant au CESER de la Coordination régionale des associations de jeunesse et d’éducation populaire et Président de la MJC du Plateau, St Brieuc) et Jean-Claude Richez (historien spécialiste de l’éducation populaire et des politiques de la jeunesse , chercheur associé à l’INJEP)

Troisième table-ronde avec Louise (étudiante, membre du secrétariat national de l’Union des Etudiants Communistes-UEC), Jimmy Destrez (militant CGT, salarié en lutte à l’hypermarché Carrefour de Langueux, Côtes d’Armor) et Robi Morder (professeur à l’Université de Reims, politologue spécialiste des mouvements lycéen et étudiant).

La table-ronde a été l’occasion d’une rencontre avec notre jeune camarade, Jimmy Destrez. Son courage, sa combativité, et la clarté de son engagement pour les droits de tou.tes les salarié.es, jeunes et moins jeunes ont impressionné l’assistance.

La FSU invite à signer massivement la pétition de soutien à Jimmy