Les dieux, ont le sait, vivent loin de nous, sur l’Olympe, et se délectent d’ambroisie. Sous la présidence jupitérienne de Macron, les hauts représentants de l’Etat semblent eux-mêmes planer bien haut au-dessus des contingences humaines…. En témoigne le dernier « Rapport d’activité de l’Etat en Région » millésime 2019 (consultable en cliquant ici)

Dans ce Rapport, non seulement on ne trouve pas une ligne à propos du mouvement social des « Gilets jaunes » et des mobilisations qui ont marqué l’année 2019 mais la préfète de Région n’hésite pas à soutenir dans son Edito que les politiques menées en 2019 ont préparé notre société à affronter la crise que nous connaissons depuis février 2020. Il faut le faire !

Anticipant le début de l’année 2020 le Rapport a même le culot de saluer « préparation de l’ARS à la gestion de la crise sanitaire» ! De cette remarquable préparation, on n’en saura cependant pas davantage, mieux vaut en effet ne pas trop insister sur la carte dessinée par l’ARS et la logique des regroupements imposés aux services hospitaliers publics….

C’est sans doute ce qui explique que la Partie 8 du Rapport consacrée à la Santé en Bretagne préfère donner la priorité à la « lutte contre la prolifération de l’ambroisie »…

Vous lirez ci-dessous l’intervention de la FSU au CESER du 5 octobre où a été présenté ce Rapport. L’ironie du propos ne doit cependant pas masquer la très grande colère que suscite ce document promotionnel, loin, très loin de le réalité que connaissent les agent·es de l’Etat dévoué·es à leurs missions et qui se débattent dans mille difficultés pour les remplir, autant que celle que subissent nos concitoyen·nes qui constatent au quotidien la réduction du périmètre d’action de l’État et l ‘affaiblissement du Service public.

Intervention FSU - RASER019