La présentation annuelle de la Carte des formations professionnelles initiales pour la rentrée prochaine est un moment toujours attendu par la FSU : c’est le moment de juger quel est le niveau d’investissement des deux “partenaires”, Etat et Région, dans la formation des jeunes des lycées professionnels en Bretagne.

Dire que cette future Carte applicable à la rentrée 2021 passe une fois de plus à côté des attentes, c’est encore peu dire. Dans le contexte de la crise que nous connaissons qui frappe particulièrement les jeunes en études, en recherche d’emploi ou en recherche de formation et qui vient aussi percuter le champ de la formation professionnelle initiale déjà largement déstabilisé par la dérégulation libérale de l’apprentissage imposée par la Loi Pénicaud, ne pas soutenir massivement la voie professionnelle dans les LP publics c’est tourner le dos aux jeunes et aux familles les plus modestes.

C’est ce qu’a soutenu la FSU ce 7 décembre au CESER qui examinait la Carte des formations 2021 avant son passage au Conseil régional. Vous lirez ci-dessous le texte de l’intervention de la FSU au CESER :

Intervention FSU - Carte des formations 2021